Vous êtes ici : Accueil > Agenda > Rencontre - dédicace avec Ghislaine de Sury pour le livre Le Goût de vieillir jeudi 13 octobre à 20h30 à Plainoiseau

Rencontre - dédicace avec Ghislaine de Sury pour le livre Le Goût de vieillir jeudi 13 octobre à 20h30 à Plainoiseau


Voici une toute jeune auteure de… 80 ans. Qui a décidé de prendre à bras le corps cette mauvaise pensée, souvent partagée, qui voudrait que vieillir soit une calamité.

Au travers de courtes chroniques, entre sourire et autodérision, Ghislaine de Sury raconte les surprises, les tâtonnements de la femme vieillissante qu’elle est devenue, à son corps défendant. Commençant par se moquer tendrement d’elle-même, elle finira par s’inventer un chemin pour mieux « goûter la vie ».

Ghislaine de Sury passe ainsi d’un étonnement doux-amer sur une vie qui rétrécit (cette « tête de tortue » que vous donne l’âge, les passants qui vous aident à traverser alors que vous n’avez rien demandé…) à l’idée que, « malgré les ombres qui passent », s’invite une liberté nouvelle. Celle d’échanger avec des inconnus dans les bus, dans les cafés, de profiter de moments que l’on n’aurait pas vus passer avant – pas le temps, trop pressé.

Ghislaine de Sury évoque bien sûr aussi l’inéluctable, pour mieux tenter de l’apprivoiser. « Philosopher, c’est apprendre à mourir » disait Montaigne, invitant à s’affranchir de la peur pour redevenir joyeux et libre.
« Il est très agréable de vieillir. La diminution des forces physiques est un enchantement. C’est l’apprentissage de la mesure : l’eau qu’on est obligé de mettre dans son vin délivre le goût de l’habitude de la violence. Vient le moment où l’on jouit d’un milligramme, quand il fallait avant des tonnes. » Jean Giono.

Née en 1936, mère de quatre enfants, grand-mère de neuf petits-enfants, Ghislaine de Sury a le sentiment d’avoir vécu neuf vies : non pas successivement, comme les chats, mais en parallèle. Elle fut étudiante en philosophie et en sciences sociales, formatrice pour adultes à l’université, formatrice de cadres en Afrique et nouvelle Calédonie, et puis la famille bien sûr… Et aujourd’hui, comme hier, la douce magie de l’écriture…Ghislaine de Sury partage sa vie entre Paris et le Jura. Le Goût de vieillir est son deuxième livre.